Actus Réunion

Décès d’un jeune supporter des Cœlacanthes aux Comores : une triste nouvelle pour le football comorien

Le jeune comorien de 21 ans touché par un tir accidentel d’un militaire devant le stade Malouzini est malheureusement décédé. Son état était critique à son arrivée à l’hôpital de Moroni et il a finalement succombé à ses blessures lors de son évacuation vers la Tanzanie le mardi 28 novembre 2023.

Fahad Moindze, 21 ans, est décédé, ce mardi 28 novembre 2023, à l’hôpital de Dar es Salaam, selon Habariza-comores. Il avait été transféré en fin de semaine dernière des Comores vers la Tanzanie. Malheureusement, les médecins tanzaniens, spécialisés dans le traitement des traumatismes crâniens, ne sont pas parvenus à le sauver.

Le jeune supporter des Cœlacanthes n’est jamais rentré dans le stade. Une bousculade, une détonation…

Sa famille et ses amis espèrent que l’enquête permettra de comprendre comment une telle tragédie a pu se produire. Une semaine après les faits, ses proches et les supporters de l’équipe nationale exigent des réponses. La vidéo montre un attroupement, la poussée du public qui fait céder une porte d’accès au stade, mais pourquoi les militaires ont-ils tiré ? La question reste sans réponse, selon La Gazette des Comores.

Outre le rôle de l’armée, Al-Watwan s’interroge sur l’organisation globale de cet événement.

De nombreux supporters ont eu du mal à trouver un sésame. Les distributeurs ont attendu la dernière minute pour mettre les places sur le marché afin de faire grimper les prix. Ils suspectent également que des faussaires aient voulu profiter de l’aubaine.

La place la plus accessible, pour cette rencontre, devait être vendue 2 500 francs comoriens (5,08€). Selon plusieurs témoins, elle s’écoulait devant la porte du stade, de 4 000 FC (8,12€) à 7 500 FC (15,23€).

Une bousculade, une détonation… Fahad Moindze n’a pas assisté à la victoire des Comores 1 à 0 face au Ghana.

Source

FranceTV

Add comment