Actus Réunion

Grève SNCF : perturbations causées par le mouvement social lié aux primes JO, une journée difficile pour les usagers des trains de banlieue

Grève perturbant les déplacements en RER et trains de banlieue d’Ile-de-France

La grève à la SNCF a causé une journée chaotique pour les usagers des RER et trains de banlieue d’Ile-de-France mardi, nécessitant patience et créativité pour atteindre leur destination.

Seulement un train sur cinq circulait sur la ligne RER D, provoquant des retards importants. Certains voyageurs ont dû trouver des solutions alternatives pour arriver à destination, comme prendre une chambre d’hôtel la veille pour éviter les embouteillages et atteindre l’aéroport.

Les revendications des cheminots ont suscité des réactions politiques, critiquant la grève et remettant en question les privilèges des syndicats de la SNCF.

La CGT-Cheminots a exprimé son mécontentement quant aux primes proposées pour les agents mobilisés pour les Jeux olympiques et paralympiques, comparant avec celles offertes à la RATP.

La présidente LR du conseil régional d’Île-de-France a qualifié la grève d’“indéfendable”, soulignant l’importance de la responsabilité financière des revendications.

Des syndicats d’agents des aéroports parisiens ont également déposé un préavis de grève, demandant des améliorations salariales et un plan d’embauche d’urgence pour les agents travaillant pendant les JOP.

Source

Le Quotidien

Add comment