Actus Réunion

2500 manifestants – chiffre avancé par les organisateurs

Marche des visibilités : Lutte contre la haine transphobe et soutien à la communauté LGBTQIA+

Rédigé par T.L. – le dimanche 19 mai 2024 à 17H13

Photo : Pierre Marchal / @anakaopress

Les participants à la 4è Marche des visibilités à Saint-Denis ont exprimé leur engagement contre la haine transphobe et leur solidarité envers la communauté LGBTQIA+. Leur soutien aux Palestiniens et aux Kanak a également été manifesté.

Les manifestants ont scandé le slogan en créole « Soubat pou ban kwir ! » inscrit sur une banderole. Au-delà de l’ambiance festive et des tenues extravagantes, les revendications politiques étaient au cœur de l’événement. Des personnalités comme la sénatrice Évelyne Corbière et la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts ont participé à la marche, qui a réuni environ 2 500 personnes selon les organisateurs.

Projet de centre LGBT dans le sud de l’île

Après l’incendie du centre de ressources LGBT de Saint-Denis, sa réouverture est prévue prochainement. La sous-préfète en charge de la cohésion sociale, Christine Torres, a annoncé que l’État soutiendrait financièrement un projet de centre LGBT dans le sud de l’île.

La manifestation a pris fin à l’ancien jardin Mahé de Labourdonnais, récemment débarrassé de son socle. Le préfet Jérôme Filippini avait fait hisser des drapeaux aux couleurs arc-en-ciel des militants LGBTQIA+ devant la préfecture et les administrations pour marquer l’événement.

Malgré l’absence d’une marche sœur à Saint-Pierre cette année, les manifestants ont souligné l’importance de poursuivre la lutte pour l’égalité sur toute l’île. Ericka Bareigts a déjà exprimé sa volonté d’accueillir la prochaine édition de la Marche des visibilités.

Source

Zinfos974

Add comment