Actus Réunion

Transports : Analyse du droit de grève au Sénat

Proposition de loi au Sénat pour limiter les grèves dans les transports pendant les vacances scolaires et jours fériés

Une proposition de loi visant à limiter les grèves dans les transports pendant certaines périodes est examinée au Sénat. Ce débat houleux intervient à trois mois des Jeux olympiques.

La discussion opposera la gauche, qui s’oppose fortement au texte, à la majorité sénatoriale de droite et du centre, déterminée à le faire passer.

Le chef des sénateurs centristes, Hervé Marseille, souligne la nécessité de limiter des grèves jugées excessives et répétées, tout en préservant le droit de grève.

La proposition de loi accorde au gouvernement 30 jours par an pour restreindre le droit de grève des personnels des services publics de transports, avec des périodes spécifiques durant les vacances scolaires, jours fériés et autres événements importants.

La droite sénatoriale propose également d’allonger le délai de déclaration des grévistes, d’augmenter le niveau minimal de service et d’imposer aux salariés de rejoindre le mouvement dès le début de leur service.

Le gouvernement s’oppose à ce texte, ce qui pourrait compliquer son adoption à l’Assemblée nationale. Certains députés de la majorité se réservent cependant la possibilité de le soutenir.

L’ensemble de la gauche s’oppose également à la proposition de loi, la jugeant épidermique et opportuniste avant les Jeux olympiques.

Le secteur aérien a été exclu de la proposition de loi initiale.

Source

Le Quotidien

Add comment