Actus Réunion

« Touche pas nout chasse tangue » : les chasseurs se mobilisent devant la préfecture

Les chasseurs de tangue expriment leur mécontentement suite à la suspension de l’ouverture de la chasse, initialement prévue le 17 février 2024. Suite à la demande de l’association de défense des animaux One Voice, les juges du tribunal administratif de Saint-Denis ont décidé de cette suspension. Les chasseurs se mobilisent devant la préfecture en espérant voir la chasse s’ouvrir dès le 15 mars.



“Touche pas nout chasse tangue, respek nout l’héritage”, protestent les chasseurs de tangue devant la préfecture de Saint-Denis ce 16 février. Une délégation a été reçue en préfecture par Jérôme Filippini, préfet de La Réunion.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Manifestation des chasseurs de tangue devant la préfecture.

De nombreux chasseurs de tangues expriment leur mécontentement devant la préfecture suite à la suspension de la chasse. Malgré l’interdiction, ils prévoient toujours de chasser les tangues dès demain, revendiquant leur culture et leur tradition.

Giordani Adama, président de l’association Chasse et Pêche, déclare : “Nous chassons le tangue avec un sabre, c’est notre tradition. ».

Les chasseurs de tangue se mobilisent devant la préfecture ce vendredi 16 février 2024


La Fédération Départementale des chasseurs de tangue (FDC) ne défend pas les intérêts des chasseurs, selon ces derniers. Pourtant, Patrick Beaudron, président de la FDC, affirme : “On est bien là, on est avec vous”.

Les chasseurs de tangue se mobilisent devant la préfecture ce vendredi 16 février 2024


Frédéric Maillot, député de La Réunion, soutient fermement les chasseurs de tangue en déclarant : “C’est band passionnés, faut laisse bana chasser. Surtout quand nous entend i crie tout le temps que nout tradition i recule. Lé pas vrai ! regarde koman la tradition i viv avec ferveur terlà.”



Source

FranceTV

Add comment