Actus Réunion

Enregistrement des armes : date limite fixée au 31 décembre 2024 pour le système d’information

Si vous possédez une arme, vous devez la déclarer aux autorités via un compte personnel pour l’acquisition ou la vente. La date limite pour créer son espace dans le système d’information sur les armes est reportée au 31 décembre 2024.

La Préfecture annonce, ce mercredi 7 février, que les chasseurs ont jusqu’au 31 décembre 2024 pour créer un compte dans le système d’information sur les armes. Le site intègrera progressivement l’ensemble des détenteurs d’armes en France.

Regardez le reportage de Réunion la 1ère : 

Nouvelles procédures dans la déclaration des armes

Ce système d’information sur les armes vise à faciliter les déclarations pour les chasseurs. Jusqu’à aujourd’hui, les détenteurs d’armes devaient les déclarer dans les commissariats.

Le SIA doit recenser l’ensemble des détenteurs d’armes en France et leur permettre d’obtenir des autorisations. Le dispositif est mis en place depuis un an. Les chasseurs, les tireurs sportifs, les tireurs de balltraps sont concernés par la création du SIA. « Il faut créer son compte avant le 31 décembre 2024 pour les chasseurs et à partir du 27 février les tireurs sportifs devront aussi créer leur compte dans le système d’information sur les armes », déclare Parvine Lacombe, directrice de cabinet du Préfet.

Parmi les chasseurs, certains ne se sont pas encore inscrits, faute d’accès aux nouvelles technologies. La préfecture et la fédération départementale de chasse accompagnent dans les démarches. « On va les aider parce qu’il faut scanner les documents, beaucoup n’ont pas accès à Internet ou n’ont pas les téléphones adéquats, on sera là », rassure Patrick Beaudron, président de la fédération réunionnaise de chasse.

Sur le territoire national, entre 4 à 5 millions d’armes ne seraient pas déclarées. La Réunion va aussi expérimenter la simplification de l’abandon des armes. Les services de l’Etat incitent ceux qui souhaitent abandonner leurs armes à le faire, ou alors à « les enregistrer dans un système d’information pour les conserver légalement, soit les abandonner à l’Etat, déclare Jean-Simon Merandat, chef du service central des armes et des explosifs. Le premier objectif est d’éviter les accidents domestiques car beaucoup d’armes arrivent dans les commissariats prêts à faire feu, poursuit-il. Le deuxième objectif est d’éviter les violences intrafamiliales et de voisinage. Cela évitera aussi les vols d’armes lors des cambriolages », termine Jean-Simon Merandat, chef du service central des armes et des explosifs

Les chasseurs ont jusqu’au 31 décembre 2024 pour déclarer leurs armes s’ils souhaitent les garder. 

Source

FranceTV

Add comment