Actus Réunion

Pyongyang prévoit de lancer trois nouveaux satellites et refuse toute réconciliation avec Séoul

Kim Jong Un exclut toute réconciliation avec la Corée du Sud et annonce le lancement de trois nouveaux satellites espions en 2024

Le Parti des travailleurs de Corée, au pouvoir à Pyongyang, a annoncé le lancement de trois satellites de reconnaissance supplémentaires en 2024 lors d’une réunion plénière de son Comité central, selon KCNA.

Après le succès de la mise en orbite de son premier satellite d’observation militaire en novembre, la Corée du Nord affirme qu’elle fournira des images des principaux sites militaires américains et sud-coréens. La Russie aurait apporté une aide technologique décisive à Pyongyang, ce qui a permis à la Corée du Nord de réussir à mettre en orbite ce satellite, le “Malligyong-1”.

Kim Jong Un a déclaré que la Péninsule coréenne est en proie à “une situation de crise persistante et incontrôlable”. Il a également ordonné un remaniement des administrations gérant les relations avec le Sud, en réaction aux manœuvres de confrontation des Etats-Unis et de la Corée du Sud.

Au début de la réunion du parti, le dirigeant nord-coréen avait appelé à “accélérer les préparatifs de guerre” face aux “manœuvres de confrontation” des Etats-Unis et de leurs alliés. Il a également réaffirmé le statut de puissance nucléaire de la Corée du Nord et la réussite des tests du missile balistique intercontinental Hwasong-18.

Source

Le Quotidien

Add comment