Actus Réunion

Des sans-abris « chouchoutés » à Saint-Paul, un lundi de Pâques sous le signe

Pour la 18ème année consécutive, les associations Jeunesse En Mission et L’Arche d’Aujourd’hui organisent un repas pascal pour les plus démunis et les sans domicile fixe du Port, de Saint-Paul et de La Possession. Ils seront également « chouchoutés » par des coiffeurs et des esthéticiennes.



En ce lundi de Pâques, il y a ceux qui ont décidé de se reposer ou de passer un moment en famille. Et puis, il y a ceux qui donnent de leur temps pour les plus démunis, et pour les sans-abris, en premier lieu.

Illustration dans l’Ouest du département où les membres des associations Jeunesse En Mission et L’Arche d’Aujourd’hui organisent aujourd’hui leur traditionnel repas pascal.

L’opération existe en effet depuis 18 ans. L’année dernière, ce sont ainsi plus de 300 personnes qui ont pu en bénéficier.

Dès 7h30, ce matin, deux mini-bus ont pris la route pour aller à la rencontre des sans domicile fixe des villes du Port, de Saint-Paul et de La Possession. Ces derniers ont été invités à participer à cette journée placée sous le signe de la solidarité.

Une quinzaine de sans-abris ont ainsi eu droit à un petit déjeuner servi par des bénévoles, à la salle polyvalente de L’Etang-Saint-Paul. Mais les deux associations attendent pas moins de 150 personnes sur toute la journée.

Au programme également, de nombreuses animations. Un salon de coiffure et d’esthétique en continu a été mis en place grâce à la mobilisation de quatre professionnels au grand cœur (deux coiffeurs et deux esthéticiennes).

Repas pascal associations Jeunesse En Mission et L’Arche d’Aujourd’hui Sans-abris Saint-Paul

Des séance de coiffure sont au programme de cette journée consacrée aux plus démunis



©Hermione Razafinarivo

Après le déjeuner, une distribution de vêtements est également organisée et cela grâce aux dons reçus par les deux associations organisatrices. D’autres animations sont également prévues, et certaines d’entre elles, avec la participation des sans-abris eux-mêmes.

Source

FranceTV

Add comment