Actus Réunion

Opération de maintien de la paix au Kenya: Haïti espère une intervention pour lutter contre les gangs

Haïti toujours en attente de l’arrivée de la force multinationale menée par le Kenya

Haïti, confrontée à une situation sécuritaire critique due à l’insécurité causée par les gangs, attend impatiemment l’arrivée d’un contingent de la force multinationale dirigée par le Kenya. Bien que le déploiement soit initialement prévu cette semaine, il a été reporté.

Les récents meurtres de trois personnes, dont deux missionnaires américains, lors d’une attaque de bandes armées, ont renforcé la nécessité d’une intervention rapide.

La force, soutenue par l’ONU avec une forte implication logistique des États-Unis, vise à soutenir la police haïtienne dans la lutte contre les gangs qui ont pris le contrôle de la capitale, Port-au-Prince, et terrorisent la population.

Des hauts gradés kényans ont déjà effectué une mission de reconnaissance en Haïti, mais le déploiement officiel attend toujours.

Incertaine

Le président kényan, William Ruto, a déclaré que la force était prête à agir une fois que les conditions seraient réunies, avec un délai estimé à environ trois semaines.

La réaction des gangs à l’arrivée de la force multinationale reste incertaine. Ils semblent observer la situation de manière ambiguë et continuent leurs attaques tout en montrant une certaine retenue, peut-être en anticipation de la mission.

Le Conseil présidentiel de transition, en place après la démission du Premier ministre, peine à résoudre les problèmes du pays et n’a pas encore nommé de nouveau gouvernement.

Source

Le Quotidien

Add comment