Actus Réunion

Guerre à Gaza : Pas de répit malgré une annonce controversée de la CPI

Guerre incessante et dévastatrice à Gaza entre Israël et le Hamas palestinien, suite aux mandats d’arrêt de la CPI pour crimes contre l’humanité

Au cours des dernières 24 heures, au moins 85 Palestiniens ont été tués à Gaza, portant le bilan total à 35 647, principalement des civils, selon le ministère de la Santé du gouvernement dirigé par le Hamas.

La guerre a provoqué une catastrophe humanitaire, mettant en danger la majorité des 2,4 millions d’habitants de Gaza qui sont menacés de famine et dont trois quarts ont été déplacés, selon l’ONU.

Israël s’est engagé à éradiquer le Hamas et a lancé une offensive importante en représailles à l’attaque du 7 octobre, faisant plus de 1 170 morts, principalement des civils.

Le Hamas, considéré comme une organisation terroriste, a pris le contrôle de Gaza en 2007.

Situation critique des hôpitaux

Les combats menacent le fonctionnement de deux hôpitaux dans le nord du territoire, tandis qu’Israël poursuit ses opérations au sol dans le sud de Gaza.

L’aide humanitaire est gravement perturbée depuis qu’Israël a pris le contrôle du poste-frontière avec l’Egypte. Le manque de fournitures entraîne des niveaux alarmants de famine parmi la population de Gaza.

Mandats d’arrêt de la CPI

La CPI a émis des mandats d’arrêt contre des dirigeants israéliens et du Hamas pour crimes contre l’humanité. Cette décision a suscité des réactions indignées de la part des deux parties et de la communauté internationale.

Malgré ces tensions, Israël a finalement autorisé la retransmission en direct de la bande de Gaza par l’agence de presse AP, sous pression des Etats-Unis.

Source

Le Quotidien

Add comment