Actus Réunion

Augmentation de la taxe foncière malgré l’opposition de Saint-Louis

Conseil communautaire de la CIVIS : vote du budget 2024 et remboursement du trop-perçu de l’URSSAF

Ecrit par Gaëtan Dumuids – le jeudi 11 avril 2024 à 12H01

Le Conseil communautaire de la CIVIS s’est réuni le mercredi 10 avril pour voter le budget 2024 et le Plan pluriannuel d’investissement (PPI) pour la période 2024-2026. Cependant, la question du remboursement du trop-perçu versé par l’URSSAF à hauteur de 5,6 millions a suscité des tensions. La solution adoptée a été d’augmenter la part de la taxe foncière d’un point, ce qui a provoqué le mécontentement des élus saint-louisiens.

Si le vote du budget est un moment important pour toute collectivité, c’est un autre sujet qui a monopolisé l’attention lors du Conseil communautaire de la CIVIS. Les élus étaient préoccupés par une dette surprise de 5,6 millions d’euros provenant d’un trop-perçu de l’URSSAF. Cette erreur administrative a touché de nombreux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI).

Afin de résoudre ce problème financier, une augmentation d’un point sur la taxe foncière a été proposée et votée. Cette décision a été justifiée par la nécessité de rectifier une erreur qui n’était pas de la responsabilité de la CIVIS. Malgré le désaccord de certains élus, la mesure a été adoptée pour permettre à la communauté de traiter avec les banques et de continuer à fournir des services à la population.

Les élus de Saint-Louis expriment leur mécontentement

La situation a été particulièrement tendue lors du vote, avec une majorité d’élus de Saint-Louis s’opposant à l’augmentation de la taxe foncière. Seul Claude Hoarau a voté en faveur de la mesure, ce qui a surpris les autres élus de la ville. Malgré cette controverse, l’ordre du jour a pu être mené à bien, avec l’adoption du budget 2024, du PPI 2024-2026, et d’autres décisions importantes pour la communauté.

Source

Zinfos974

Add comment