Actus Réunion

Accord imminent pour la libération d’otages à Gaza

Un accord semble imminent pour obtenir une libération d’otages en échange d’une trêve dans la guerre entre Israël et le Hamas palestinien dans la bande de Gaza, avec des progrès signalés dans les négociations par les belligérants, le Qatar et les Etats-Unis, ont rapporté mardi des sources.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré mardi que des progrès ont été réalisés concernant le retour des otages, soulignant que la libération de ces otages est une condition préalable à tout cessez-le-feu. L’armée israélienne poursuit son offensive contre le Hamas au 46e jour de la guerre.

Environ 240 personnes ont été enlevées lors de l’attaque lancée par le Hamas contre Israël le 7 octobre.

Le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, vivant en exil au Qatar, a annoncé que la conclusion d’un accord de trêve est proche, avec le soutien du Qatar, des États-Unis et du Caire pour obtenir la libération des otages et une pause dans les combats en échange de la libération de prisonniers palestiniens.

Le bureau de M. Netanyahu a annoncé une réunion du cabinet de guerre dans la soirée pour discuter des développements concernant la libération des otages.

Des organisations internationales et des capitales étrangères appellent à un cessez-le-feu en raison de la situation humanitaire catastrophique dans la bande de Gaza, provoquée par la guerre qui a détruit des quartiers entiers et mis en péril les services publics.

En Israël, 1 200 personnes, en grande majorité des civils, ont été tuées dans l’attaque du Hamas, cependant Israël promet de « détruire » le mouvement islamiste.

Le Comité international de la Croix-Rouge a rencontré des dirigeants du Qatar et M. Haniyeh pour discuter des questions humanitaires liées au conflit armé entre Israël et Gaza.

Les pourparlers concernent un accord prévoyant la libération de « 50 à 100 » otages en échange de la libération de 300 prisonniers palestiniens en Israël. Le transfert se ferait par étapes et comprendrait une période de trêve humanitaire de cinq jours renouvelable.

Le sommet des Brics a appelé à une trêve humanitaire immédiate et durable à Gaza.

Des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées à Gaza, provoquant une « tragédie » sanitaire, avec une pénurie d’eau, de nourriture et de carburant.

L’hôpital indonésien dans le nord de la bande de Gaza était toujours assiégé mardi par les chars israéliens, selon le porte-parole du ministère de la Santé du Hamas. L’ONU estime que près de 1,7 million des 2,4 millions d’habitants ont été déplacés par le conflit, entraînant des pénuries d’eau, de nourriture et d’électricité.

Source

Le Quotidien

Add comment