Actus Réunion

Macron retrouve sa place en tête malgré les défis qui l’attendent

« En dynamique, rien ne doit être exclu », a déclaré le président français lors d’une réunion avec ses homologues européens à l’Elysée. Il a évoqué la possibilité d’un envoi de troupes, malgré le manque de consensus et son ambiguïté stratégique.

Cette déclaration vise à renforcer le rôle de la France dans la redéfinition des équilibres de la sécurité européenne, selon un diplomate d’un autre pays allié.

Cependant, la réaction de Berlin et d’autres alliés européens a été catégorique : aucun soldat ne sera envoyé. Cette position risque de remettre en question l’effet recherché par le président français.

Marie Dumoulin, experte à l’ECFR, interprète cette annonce comme un message de soutien fort envers l’Ukraine et de pression envers la Russie. Elle souligne l’importance du renforcement du soutien en armes pour éviter un envoi de troupes.

Cyrille Bret, de l’Institut Jacques Delors, estime que cette ambiguïté stratégique a pour but de dissuader la Russie et de peser sur l’issue des élections présidentielles en Russie et aux États-Unis.

Pour certains observateurs, comme Michael Roth, envoyé de l’Allemagne, le débat sur l’envoi de troupes est stérile. Ce qu’il faut, ce sont des armes et de l’aide défensive pour l’Ukraine.

En fin de compte, cette prise de position risque de déclencher un débat complexe en Europe et de semer la confusion parmi les alliés, selon François Heisbourg de l’IISS de Londres.


Toute l’actualité en vidéo




Source

Clicanoo

Add comment