Actus Réunion

Murielle Sisteron règle ses comptes avec René-Paul Victoria

Murielle Sisteron a publié aujourd’hui un commentaire assassin pour René-Paul Victoria sur sa page Facebook.

Mais pour bien le comprendre, il faut d’abord lire la coupure de presse qu’elle y a inséré, en l’occurrence un passage de l’éditorial de Jacques Tillier dans le JIR de samedi dernier :
 

Trahisons encore, celle montée par le tandem Victoria-Hubert contre la jeune candidate investie LR, Murielle Sisteron.
Militante gaulliste depuis toute petite, la jeune femme est partie au combat des législatives assurée d’avoir l’appui de l’ancienne reine-maire de Saint-Denis, Victoria René-Paul, assisté de son pilier militant Richenel (Hubert NDLR).
Parce-que la reine-maire Victoria envisage de reprendre le fauteuil de maire en 2026, (…) le René-Paul a en douce, comme il sait le faire, comme à confesse, savamment organisé le flingage de la jeune femme demandant à ses « tontons » de faire pour le député socialiste sortant Philippe Naillet.
Jacques Tillier

Tout ce que dit Jacques Tillier est vrai. Et les deux compères ne sont pas les seuls traitres.

La victime cette fois n’est pas Murielle Sisteron mais Jean-Jacques Morel. Lors de sa conférence de presse d’annonce de candidature, on avait vu une ancienne conseillère générale et actuelle élue de l’opposition à Saint-Denis venir poser sur la photo à ses côtés. Jean-Jacques Morel ne l’a plus jamais revue depuis et d’après nos informations recoupées à plusieurs sources, elle aurait fait voter Naillet au second tour. A croire que la trahison est monnaie courante dans l’opposition à Saint-Denis. Il serait intéressant d’en connaître la contrepartie…

Mais revenons à Murielle Sisteron. Sur sa page Facebook, elle a donc publié le commentaire suivant :
 

J’en parlerai. C’est l’occasion pour moi de remercier mes militants, mes proches et mes électeurs ( qui ne sont que les miens du coup !).

Merci également à la fédération nationale qui a rapidement compris que je me battais seule et qui a été d’un grand réconfort moral.

Merci ensuite au Sud qui m’a gardé sa confiance, qui a été loyal et disponible et à mon directeur de campagne qui m’a soutenue.

Encore un remerciement à mon directeur de terrain, Alain et à mon directeur de communication Xavier, qui ensemble ont réussi à maintenir l’illusion d’une campagne sereine… Même si les vrais journalistes politiques avaient compris depuis un moment que les sourires étaient trop crispés pour que tout cela soit vrai.

Déclaration d’amour à Margie Sudre et son petit groupe. Déclaration d’amour également à certains élus qui sont venus par la démocratie m’apporter un coup de main de camarade à camarade. Le maloya sera toujours entre nous.

Big-up aux assistants parlementaires de certains parlementaires pour le relais avec Paris. Vous êtes formidables.

J’ai subi durant ces 6 derniers mois qui ont été éprouvants …. mais je reviendrai !

Murielle Sisteron n’aura pas mis longtemps à découvrir les mauvais côtés de la politique, ses trahisons et ses faux amis.

Bienvenue dans le vrai monde !

Source

Zinfos974

Add comment