Actus Réunion

Fraude à la CAF : une femme perçoit frauduleusement 55.000 euros

Une mère de famille condamnée pour fraude à la CAF

Ecrit par G.D. – le vendredi 16 février 2024 à 08H01

Illustration de billets de banque

Une mère de famille a été jugée par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour avoir fait de fausses déclarations à la Caisse d’allocations familiales (CAF) et avoir perçu 55 000 euros indûment en trois ans. Elle a écopé d’une peine de trois mois de prison avec sursis et doit rembourser les sommes reçues.

Avec 11 enfants et enceinte de jumeaux, Sylvie* n’a pas attendu la consigne de Macron pour s’attaquer au réarmement démographique du pays. Le problème, c’est que la mère de famille n’a pas respecté les règles pour percevoir plus d’allocations de la CAF. Pour cela, Sylvie avait déclaré la garde de tous ses enfants, alors que cinq d’entre eux sont placés en famille d’accueil ou chez leur père. De plus, elle perçoit l’allocation de femme isolée alors qu’elle vit avec le père de ses trois derniers enfants, ainsi que des jumeaux à venir. En trois ans, elle a ainsi perçu frauduleusement 55 000 euros. La CAF a déjà commencé à prélever 180 euros mensuels sur ses allocations, ce qui l’amène à 20 ans de remboursement. Surtout, elle ne s’est toujours pas mise à jour. « En trois ans de prévention, elle en a pour 20 ans de remboursement. C’est complètement fou », tance la procureure qui requiert une peine de 3 mois de prison avec sursis et le remboursement de 49 000 euros toujours dûs. Des réquisitions que va suivre le juge. *Prénom d’emprunt.

Source

Zinfos974

Add comment