Actus Réunion

Guerre en Ukraine : coût des dégâts estimé à 152 milliards de dollars

Denise Brown, coordinatrice résidente des Nations Unies en Ukraine, a déclaré que la guerre n’est pas terminée et que les souffrances ne sont pas terminées. Elle a également souligné que les communautés ukrainiennes ont besoin du soutien continu de leurs partenaires internationaux pour reconstruire le pays. Ces partenaires internationaux ont mené une évaluation qui a montré une légère hausse des besoins financiers nécessaires à la reconstruction de l’Ukraine sur une période de près de deux ans.

Les dommages en Ukraine

Le produit intérieur brut (PIB) estimé pour 2023 ne représenterait plus que 74% du PIB de 2021 en termes réels. Les dommages sont concentrés dans certaines régions d’Ukraine, comme Donetsk, Kharkiv, Louhansk, Zaporizka, Kherson et Kyivska, qui sont les mêmes régions ayant subi les dommages les plus importants selon l’évaluation précédente. La restauration et la reconstruction du pays nécessitent des montants de capitaux bien plus considérables sur un horizon de dix ans, soit environ 486 milliards de dollars, contre les 411 milliards de dollars estimés il y a un an.

Réhabilitation et reconstruction

La reconstruction du pays nécessite des montants de capitaux bien plus considérables sur un horizon de dix ans et est estimée à 486 milliards de dollars. Les partenaires internationaux estiment que les besoins prioritaires pour l’année 2024 s’élèvent à 15 milliards de dollars, mais les pays donateurs se sont engagés à hauteur de 5,5 milliards. Les partenaires internationaux ont mobilisé plus de 41 milliards de dollars de soutien financier pour l’Ukraine depuis février 2022. L’Ukraine s’est déjà attelée à la reconstruction avec des travaux de restauration pour près de 4 000 immeubles et 19 000 maisons, en plus de réparations d’urgence sur plus de 2 000 km d’autoroutes et autres routes nationales, ainsi que la restauration de 115 ponts routiers. Il est également noté que les besoins les plus importants en matière de relèvement et de reconstruction concernent différents secteurs tels que le logement, les transports, le commerce et l’industrie, l’agriculture, l’énergie, la protection sociale et les moyens de subsistance, ainsi que la gestion des risques d’explosion.

Les dommages directs en Ukraine ont désormais atteint près de 152 milliards de dollars.

Source

Add comment