Actus Réunion

Analyse de la vente de la SAPMER : ce qu’il faut en penser

Ecrit par Ary YEE CHONG TCHI KAN – le lundi 01 janvier 2024 à 06H40

La possible vente de la Sapmer, entreprise historique de la pêche en haute mer à La Réunion, est un signe alarmant de la crise qui touche l’île. Cela s’ajoute à la vente du siège de la Banque de La Réunion, soulignant la profonde catastrophe du capitalisme réunionnais.

L’économie post-abolition de l’esclavage

Après l’Abolition de l’esclavage en 1848, la classe dominante a profité de la libération des esclaves pour renforcer sa position. Cela a donné lieu à une accumulation de richesses sans précédent, tandis que les affranchis ont été laissés sans ressources.

Les actions de Hubert de Lisle

Le gouverneur Hubert de Lisle a rapidement compris comment exploiter cette situation pour développer l’économie de l’île, en investissant massivement dans l’agriculture et les infrastructures.

L’accord scélérat de 1969

L’accord de 1969 a marqué un tournant dans l’économie réunionnaise, introduisant le capitalisme ultralibéral et la division du travail, au détriment des planteurs de canne et de l’économie agricole.

La faillite politique

Les ultra-libéraux ont mené une politique économique qui a conduit à la concentration des usines, la fin du capitalisme historique fondé sur l’association et le partage des rôles, et le transfert de richesse au profit de capitalistes extérieurs à l’île.

La vente possible de la Sapmer soulève la question de l’avenir de la filière pêche réunionnaise, cruciale pour nourrir une population de 900 000 personnes.

Source

Zinfos974

Add comment